Options de licence ContextCapture

Options de licence ContextCapture

ContextCapture est disponible en plusieurs évolutions :

Option 1

ContextCapture Desktop

Comprend les moteurs ContextCapture Master (gestion des projets) et ContextCapture Engine (moteur de calcul) en version poste de travail. 

Cette licence est généralement prévue pour installation sur un seul poste de travail même si depuis l’update 13 (octobre 2019) de ContextCapture Desktop, il est possible d’associer deux licences CC Desktop pour calculer le même modèle. De cette manière, vous aurez la possibilité de calculer vos projets 2x plus rapidement. Cette possibilité peut donner un avant goût des possibilités de ContextCapture Center. .

Les jeux de données d’imagerie peuvent compter jusqu’à 300 Gpx (gigapixels). Pour déterminer ce volume, il faut multiplier le nombre de pixels en largeur par le nombre de pixels en hauteur pour ensuite le multiplier par le nombre de photos.

Les nuages de points peuvent être utiliser jusqu’à un maximum de 500 millions de points (jusqu’à y compris l’update 14). Une extension de ce volume à 3 milliards de points sera disponible à partir de l’update 16 qui est annoncée pour fin avril 2020.

C’est l’option idéale si vous souhaitez traiter des volumes jusqu’à quelques milliers de photos – Cette version permet d’utiliser jusqu’à 14.000 photos avec une taille de 21 Mpx (appareil du type Nikon d7500).

Option 2

ContextCapture Center

Comprend ContextCapture Center Engine et ContextCapture Center Master

Cette version est prévue pour fonctionner en cluster (plusieurs machines calculent le même modèle). Il est nécessaire d’acquérir plusieurs engines ou de les louer provisoirement.

Capacité illimitée du jeu de données d’imagerie ainsi que pour les nuages de points.

C’est l’option idéale si vous devez réaliser des modélisations utilisant plusieurs dizaines de milliers de photos ou si vous souhaitez réduire le temps total de calcul.

ContextCapture Center Master

Peut être utilisé dans un environnement en cluster. 

Autant d’installations que vous le souhaitez sont autorisées par cluster, mais une licence distincte est requise pour chaque installation. 

Un minimum d’une licence CantextCapture Center Master est requis par cluster.

ContextCapture Center Engine

Utilisé pour un environnement en cluster. 

Plusieurs installations peuvent être faites, mais chaque poste de travail nécessitera une licence distincte.

Un minimum d’une licence CantextCapture Center Engine est requis par cluster.

Multiplier le nombre d’engine permettra de réduire d’autant le temps de calcul. Ceci est très utile lorsque l’on a le souhait de modéliser des volumes très important de photos (villes, régions, installations industrielles,…)

Remarque : Les clients possédant des licences de ContextCapture Master (Desktop ou Center) ont le droit d’utiliser ContextCapture Editor à hauteur du nombre de licences possédées.

Option 3

Il est également possible d’acquérir un droit d’utiliser ContextCapture dans le cloud. Pour cela il est nécessaire d’acquérir un Reality Modeling Visa qui vous donnera accès à un crédit d’utilisation. Celui-ci sera consommé au fil des calculs et ce en fonction de :

  • du volume des photos traitées (en gigapixel)
  • de la qualité de rendu souhaitée
  • de la vitesse à laquelle le calcul doit s’effectuer

Idéalement conçue pour le traitement de volumes de photos modestes et via l’utilisation au choix de :

  • ContextCapture Console qui est une application fonctionnant sous Windows permettant de gérer des projets qui seront traités ensuite dans le cloud.
  • ContextCapture Mobile disponible sur smartphone ou tablette Android ou iOS. Le calcul est ensuite réalisé dans le cloud.

C’est l’option idéale pour le traitement de volume de photos modestes ou pour l’utilisation de l’outil de modélisation sur terrain : modélisation d’une tranchée de pose, d’un statuaire, d’une façade de bâtiment,…

Qu’est-ce que ContextCapture Editor

Il s’agit d’une application CAD très performante basée sur la plateforme MicroStation CONNECT Edition. Cette dernière est complétée d’outils spécifiques permettant de réaliser du traitement sur les modèles produits par ContextCapture : maillages photo-texturés ou nuages de points. Il est à noter que pour ces derniers leur provenance peut être autre.

Quelques exemples d’utilisation de cet outil peuvent être découvert sur cette chaîne YouTube :

1 commentaire pour l’instant

Calculer des courbes de niveau à l'aide de ContextCapture Editor – beCAD SPRLPublié le11:24 - Nov 20, 2018

[…] Cette vidéo illustre la manière dont il faut procéder pour calculer des courbes de niveau à l’aide de l’application de modélisation photogrammétrique ContextCapture et de son outil compagnon ContextCapture Editor. […]

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.